Par ruse, il revient en marchant dans ses propres empreintes dans la neige et réussit à semer son père qui se perd. Spinning Man est un film réalisé par Simon Kaijser Da Silva avec Guy Pearce, Pierce Brosnan. Il s'agit du dernier roman du « maître moderne de l'horreur »[8] Stephen King, écrit en 1977. Le passé va se répéter dans le présent, les personnages ne pourront pas échapper à leurs destins. Wendy, Halloran et Danny parviennent à s'enfuir avant la destruction de l'hôtel maléfique, qui disparaît après l'explosion de la chaudière. Dans les couloirs de l'hôtel, il rencontre les jumelles qui l’invitent à jouer avec elles « à jamais ». Il ferme les yeux, puis les rouvre. Dans un premier temps, Kubrick s'intéresse au roman de Diane Johnson, The Shadow Knows (1975)[7]. La dernière modification de cette page a été faite le 4 décembre 2020 à 10:23. Écrivain, Jack Torrance est engagé comme gardien, pendant tout l’hiver, d’un grand hôtel isolé du Colorado – l’Overlook – où il espère surmonter enfin sa panne d’inspiration. Les lignes téléphoniques sont coupées par la tempête de neige un mois après leur arrivée. Mais cette fois-ci, il n'a rien fait. Mais Jack est libéré de la réserve par Grady au terme d'une conversation dans laquelle il confirme sa volonté d'éliminer sa femme et son fils. Lisa et Louise Burns : Les jumelles Grady, Lia Beldam et Billie Gibson : la femme nue dans la baignoire respectivement jeune et vieille. Il refuse donc d’apparaître au générique final du film car pour lui, le thème le plus important du livre est qu'un bon père peut se transformer en un monstre par l'abus d'alcool (plus tard, il dira même que le livre est en partie autobiographique[10]). Furieux, Jack déambule dans les couloirs. Wendy ne rencontre pas de fantôme. Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[30]. Celui-ci n'hésitant d'ailleurs pas à avouer, durant leur entretien d'embauche, le triple meurtre de la famille du dernier gardien : Delbert Grady, ainsi que le suicide de celui-ci. Stanley Kubrick directed his horror film The Shining (1980). The Shining: the Overlook Hotel (from www.movie-locations.com ) Although the film was shot almost entirely in the studio at Elstree Studios in Hertfordshire, England, where the hotel interior was constructed, the exterior of the ‘Overlook Hotel’ is the Timberline Lodge, Mount Hood in the Hood River area of Northern Oregon. Dans la salle de bain, il découvre une jeune femme nue dans la baignoire, qui l'invite à approcher. Le film va même jusqu'à être nommé à deux reprises aux Razzie Awards (pire actrice pour Shelley Duvall et pire réalisateur pour Stanley Kubrick)[41]. Conversation entre Jack Nicholson et Stanley Kubrick, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Musique pour cordes, percussion et célesta, AFI's 100 Years... 100 Heroes and Villains, Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Claire Colin, "Diane Arbus, la grande illusion", Kubrick's An In-depth Analysis of Stanley Kubrick's Film, La fin coupée de «Shining» n'est plus un mystère, Centre national du cinéma et de l'image animée, Stephen King au cinéma et à la télévision, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Shining_(film)&oldid=177260851, Adaptation d'un roman américain au cinéma, Film interdit aux moins de 18 ans au Québec, Film interdit aux moins de 12 ans en France, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Page pointant vers des bases relatives à l'audiovisuel, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Pour ajouter des entrées à votre liste de, Voir plus d'exemples de traduction Anglais-Français en contexte pour “, Apprenez l’anglais, l’espagnol et 5 autres langues gratuitement, Reverso Documents : traduisez vos documents en ligne, Expressio : le dictionnaire d'expressions françaises, Apprenez l'anglais avec vos vidéos préférées, Or is it...? Sous l'influence de l’hôtel, il se dirige vers le bar pour trouver de l'alcool, c'est à ce moment précis que le film tombe momentanément dans une réalité hallucinatoire avec l'apparition du barman Lloyd que Jack, nullement surpris, reconnaît comme un vieux compagnon de beuverie. Plus tard Shelley Duvall dira : « Ce fut une expérience formidable, mais si cela était à refaire, je n'accepterais pas le rôle… ». All rights reserved. Conjugaison Documents Grammaire Dictionnaire Expressio. Traduction Dictionnaire Collins Anglais - Français, Dictionnaire Collaboratif     Anglais-Français. Le labyrinthe, absent du roman, est une invention de Kubrick et de Diane Johnson. réponse à la question. Après l'échec commercial de Barry Lyndon, l'adaptation d'un auteur à succès est moins risquée financièrement et répond aux exigences du box-office. But when Stanley Kubrick released his Malcom McDowell-starring adaptation of A Clockwork Orange, the reception wasn’t what Burgess had hoped.The sociopathic, violent, milk-drinking droogs became a cult icon, a fun thing to dress up as on Halloween. Les musiques originales sont composées par Rachel Elkind et Wendy Carlos[23] avec laquelle il avait déjà travaillé pour Orange mécanique. Après Vol au-dessus d'un nid de coucou, Jack Nicholson s'impose comme la figure incontournable de la démence. Les scènes supprimées concernent les événements dans le monde extérieur et se réfèrent à Tony, l'ami imaginaire de Danny ainsi que les séquences de Tony Burton et Anne Jackson, qui jouaient dans la version complète, mais leurs noms figurent tout de même au générique[32]. », « Kubrick a fait équipe avec l'irritant Jack Nicholson pour détruire tout ce qui était si terrifiant dans le best-seller de Stephen King », « le tabac c'est tabou, on en viendra tous à bout », « Tu viens jouer avec nous pour toujours », « All work and no play makes Stewie a dull boy », « All work and no play makes Jack a dull boy », « All work and no play makes Bart a dull boy ». Le travail d'adaptation s'étale sur plus de onze semaines. The film stars Jack Nicholson, Shelley Duvall, Scatman Crothers and Danny Lloyd. Utilisez le dictionnaire Anglais-Français de Reverso pour traduire The Shining [Stanley Kubrick] et beaucoup d’autres mots. Vers la fin, Wendy a plusieurs visions de fantômes dans l'hôtel. "Shining Star" was featured in the soundtrack for Austin Powers in Goldmember, and it was played during the end credits of Semi-Pro, Scooby Doo 2: Monsters Unleashed, and Meet Dave. Il répète la même fin de phrase que les jumelles Grady : « Je voudrais que nous restions ici à jamais, à jamais... ». Kubrick a pourtant tourné une scène finale[24] alternative qui ne sera pas gardée. Jack, surmené par son manque d'inspiration, n'a pas le don de son fils, le shining, il ne perçoit pas encore les influences du passé sur son avenir. L'alcoolisme de Jack est très peu mentionné dans le film, à l'exception d'une scène coupée présente dans la version longue (anglaise comme française du film) où Wendy avoue que Jack a démis le bras de Danny après avoir trop bu. Par ailleurs la production a au départ proposé Robin Williams (qui commençait tout juste à se faire connaître) dans le rôle principal. This community was created by the fans, for the fans. (And cut!) Shining a rencontré initialement des critiques mitigées lors de sa sortie aux États-Unis, notamment dans le magazine Variety qui écrit : « Kubrick a fait équipe avec l'irritant Jack Nicholson pour détruire tout ce qui était si terrifiant dans le best-seller de Stephen King »[40]. Traduction : FR, CA, EN, SK, BB, BY, GE, PH, MA, GK, OH, DD, NJ. Puis la Warner Bros lui fait parvenir un manuscrit intitulé The Shining. Wendy est une femme séduisante et sûre d'elle (seconde divergence entre King et Kubrick). Il est fermé l’hiver. Audio An illustration of a 3.5" floppy disk. En 2001, il a été classé 29e de la liste 100 Years... 100 Thrills[44]. L'écrivain américain Stephen King (dont le roman Shining, l'enfant lumière sert de base) affirma à la fois adorer et détester l'adaptation réalisée avec la romancière Diane Johnson, leur scénario trahissant, selon lui, l'esprit du livre et les thèmes majeurs qu'il aborde, tels que la désintégration de la famille et l'alcoolisme. En 1980, Nicholson est un des acteurs les mieux payés d'Hollywood. Dans le livre, Jack Torrance, en voulant devenir bon, glisse peu à peu vers la folie; dans le film, Jack est fou dès la première scène. NB : Il est à noter que le DVD du nouveau coffret sorti en 2019 est le même que celui sorti en 2001 et ne bénéficie aucunement de la remasterisation et de sa version longue. Il est toujours ouvert chaque année du 20 mai au 20 septembre. Forums pour discuter de tonight, voir ses formes composées, des exemples et poser vos questions. Jack semble le connaître car il l'appelle par son prénom, Lloyd. Les miroirs sont très importants dans le film. Ce cliché de 1967, qui a pour nom Jumelles identiques, montre deux fillettes, vêtues de la même manière, robe en velours à large col blanc, fixant le spectateur dans les yeux, en souriant légèrement. De retour au Royaume-Uni, il va visionner avec le réalisateur cinq mille figurants. Comme pour 2001, l'Odyssée de l'espace Kubrick va utiliser abondamment la musique classique et, pour Shining, le foxtrot inventé au début des années folles. An illustration of two cells of a film strip. Wendy est une femme excentrique et moyennement attirante. ©2020 Reverso-Softissimo. Il tente d'y entrer mais la porte est fermée. Le Timberline Lodge sur les flancs du Mont Hood près de Portland. Alors que Danny joue avec ses petites voitures dans le couloir, une balle roule à ses pieds : le couloir est pourtant vide. »[24]. » Pour Shining, sa performance sera à la hauteur des exigences du réalisateur : un mélange de folie débridée et d'extrême contrôle. Jack retourne fulminant à la Gold Room. Aujourd'hui considéré comme un classique du cinéma d'horreur, le film s’inscrit dans la lignée de Rosemary’s Baby ou de L'Exorciste. « Shining est un film optimiste. C'est pourquoi, en 1997, il co-produira et scénarisera une seconde adaptation pour la télévision intitulée Shining (diffusé en France sous le titre Shining : Les Couloirs de la peur) sous la forme d'un téléfilm en trois parties de 87 minutes. Wendy, remarquant des traces de strangulation sur son cou, accuse Jack et sort de la pièce avec son fils, paniquée. Vous souhaitez rejeter cette entrée : veuillez indiquer vos commentaires (mauvaise traduction/définition, entrée dupliquée, …). With Leonardo DiCaprio, Joseph Gordon-Levitt, Elliot Page, Ken Watanabe. Les miroirs permettent à Kubrick de « matérialiser » la vie intérieure de Jack, ils sont les témoins de sa perte du sens de la réalité, accentuée par les « mondes parallèles » présents dans l'hôtel. Barry Nelson, qui joue le directeur de l'hôtel, a été le premier acteur à interpréter James Bond à l'écran en 1954, dans une adaptation du roman Casino Royale de Ian Fleming présentée par la série télévisée d'anthologie Climax!, huit ans avant Sean Connery. Pendant le générique de début en plan aérien, la caméra suit la voiture des personnages principaux dans les lacets de la montagne. La confrontation finale entre Jack et Wendy se produit, le mari fou poursuivant sa femme en boitant après une chute, armé d'une hache dont il se sert pour fracasser les portes des pièces dans lesquelles se réfugient Danny et Wendy. » lance-t-il, après avoir brisé une porte. Progressivement, la notion de temps disparaît complètement dans le film. » (« Quoi d'neuf, docteur ? Jack est sur le point de tuer sa famille armé d'une hache. Jack, inspiré, tape à la machine. Le cri de Torrance « Heeeeeere's Johnny » faillit passer à la trappe car Kubrick ne regardait pas la télévision américaine et ne savait pas que c'était la phrase prononcée à l'entrée en scène de Johnny Carson lorsqu'il animait le Tonight Show[28],[29]. Pourtant, c'est Diane Johnson qui va cosigner le scénario avec Kubrick. Le R signifie que les mineurs (17 ans ou moins) doivent être accompagnés pour pouvoir assister à la projection du film.