Ces années sont celles de la démesure en termes de puissance. Les deux premières saisons de la nouvelle Formule 1 sont marquées par les balbutiements de la plupart des concurrents qui peinent à trouver la motorisation idéale (la palme de l'innovation revenant à BRM avec son moteur H16 qui s'avérera être un fiasco), ce dont profite Brabham, adepte de solutions techniques rustiques (châssis tubulaire et moteur Repco dérivé d'un bloc Oldsmobile) pour briller[40],[41]. Les dix-sept épreuves organisées en 2008 couvrent tous les continents ou presque, avec l'Europe bien sûr, l'Asie, l'Océanie, l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud. Mais le principe d'une telle réforme a rencontré l'opposition de plusieurs concurrents et n'a pas été accepté, ce qui a conduit l'écurie Prodrive à renoncer à son entrée en Formule 1 et a compliqué un éventuel rachat de Super Aguri. Une de ces méthodes est de réduire l'appui aérodynamique (moins de turbulences pour la voiture qui suit) et d'augmenter le grip (l'adhérence) mécanique pour compenser la perte d'appui. Avec Mercedes, McLaren a notamment remporté le championnat du monde des pilotes en 1998 et 1999 avec Mika Häkkinen, et celui des constructeurs en 1998. L'histoire de cette discipline est étroitement liée aux performances des voitures et à l'évolution de la réglementation technique qui régule les compétitions. Depuis 2008, l'antipatinage n'existe plus. Michael Schumacher était en 2005 le sportif aux gains les plus élevés au monde[325]. Chaque pilote ne dispose plus désormais que de huit moteurs (dont le régime maximal est ramené à 18 000 tours par minute) pour l'ensemble de la saison. Comme espéré, de nouveaux concurrents pour la plupart britanniques, répondent favorablement au passage à la Formule 2. Certains pilotes retournent aux États-Unis, en NASCAR ou IndyCar Series comme le Colombien Juan Pablo Montoya et le Français Sébastien Bourdais[146],[147]. Consciente des coûts de plus en plus élevés de la compétition, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) autorise les équipes à avoir recours au sponsoring extra-sportif en 1968. La Formule 1 est considérée comme la vitrine technologique de l'industrie automobile qui y expérimente des nouveautés techniques, parfois issues de la technologie spatiale et susceptibles d'être adaptées ensuite sur les voitures de série. Cette disposition vise en fait surtout à anticiper sur le caractère obligatoire de ce taux dans l'Union européenne : Max Mosley ne cache pas sa méfiance envers les biocarburants et n'entend pas aller plus loin dans ce domaine. » Cette décision provoque un débat mondial, avec autant d'acteurs favorables que de personnes marquant leur désaccord[262]. Il est surnommé par les médias « Iceman » car il a une grande capacité à conserver son sang-froid en toutes circonstances. À partir du Grand Prix de Turquie 2008, cinq pilotes seulement sont éliminés à l'issue des séances Q1 et Q2. Pour des raisons de sécurité, les longues lignes droites et les courbes rapides, de l'Österreichring et d'Imola par exemple, disparaissent avec l'apparition de chicanes, de virages secs dans les années 1990 et 2000[192],[193]. La tendance actuelle des écuries est de ne pas attendre qu'un jeune pilote frappe aux portes de la Formule 1 pour s'intéresser à lui, mais de prendre en charge sa formation dès ses débuts. Montrée du doigt pour avoir relâché sa vigilance en matière de sécurité, la FIA durcit rapidement sa législation, la mesure la plus spectaculaire étant la limitation des moteurs à 3 litres dès la saison suivante. Également axée sur l'univers de la Formule 1, elle présentait à ses débuts de nombreuses similitudes avec Michel Vaillant (un pilote-héros qui court au sein de l'écurie familiale, un univers mêlant intrigues policières et compétition, avec apparitions des vrais concurrents de l'époque, dessin réaliste), avant de s'en éloigner progressivement. Le pilote considéré comme le premier grand champion de l'histoire de la Formule 1 est Juan Manuel Fangio[242]. Lors d'un Grand Prix de Formule 1, neuf postes sont installés, avec une ambulance de réanimation, un médecin et une infirmière urgentistes ou anesthésistes. En 2005, une séance d'essais pré-qualificatifs est organisée le samedi pour établir l'ordre d'entrée en piste des pilotes pour la séance de qualification du dimanche. Le retrait de Renault ainsi que le départ de son ingénieur fétiche Adrian Newey met un terme à la domination de Williams dont profite McLaren, renforcé par ledit Newey et dont l'association avec le constructeur allemand Mercedes-Benz commence à porter ses fruits. La Chine accueille un Grand Prix (2004) comme la péninsule arabe (Bahreïn). Au Royaume-Uni, ce sont 7,4 millions de personnes qui ont regardé ITV1, en Espagne, 8,4 millions de téléspectateurs ont suivi le Grand Prix sur le programme de Telecinco et en France seulement 5,3 millions sur TF1[315]. En 2010, les ravitaillements en course réintroduits en 1994 sont bannis et un nouveau barème de points est mis en place. En 1956, il crée sa première monoplace de Formule 1 (la Vanwall VW56), puis, en 1958, il dessine la première Lotus F1, la Lotus 16, qui termine quatrième du Grand Prix de Belgique). Durant les grands prix de, Classement des pilotes de Formule 1 par nombre de victoires en Grand Prix, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1950, Grand Prix automobile des États-Unis 1959, Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1970, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1979, Grand Prix automobile des États-Unis Ouest 1983, Grand Prix automobile des États-Unis Est 1982, Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1973, Classement des pilotes de Formule 1 par nombre de pole positions, Grand Prix automobile des États-Unis Ouest 1982, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1968, Classement des pilotes de Formule 1 par nombre de meilleurs tours en course, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1959, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2009, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1970, Classement des pilotes de Formule 1 par nombre de podiums, Liste des pilotes de Formule 1 ayant marqué des points en championnat du monde, classés par pays, Classement des pilotes de Formule 1 par nombre de points, Grand Prix automobile des États-Unis 2007, http://www.statsf1.com/fr/rubens-barrichello/engagement.aspx, http://www.statsf1.com/fr/rubens-barrichello/grand-prix.aspx, Fiche de Michael Schumacher sur www.statsf1.com. Williams-Renault s'empresse d'en faire son designer en chef : avec des ressources plus élevées et parfaitement encadré par Patrick Head, Newey est à l'origine des Williams-Renault qui trusteront victoires et titres mondiaux entre 1991 et 1997. Logiquement, lorsqu'un pilote parvient à décider une écurie de Formule 1 à l'engager, il le doit à ses bons résultats dans les catégories inférieures. Après la fin de la saison 2019, 1016 épreuves (1005 Grands Prix et 11 éditions des 500 miles d'Indianapolis) — auxquelles ont pris part 744 pilotes de 37 nationalités — ont été disputées dans le cadre du championnat du monde[176] : Depuis 1950, la Formule 1 a connu quarante Grands Prix différents, sur les cinq continents[176]. La concurrence prend forme en 1953 avec l'émergence au plus haut niveau de Maserati, qui peut compter sur le retour de Juan Manuel Fangio absent sur blessure la saison précédente : Ascari est à nouveau titré mais le duel entre Ferrari et Maserati donne lieu à Reims et à Monza à ce que les journalistes appellent « les courses du siècle », signe qu'après des débuts laborieux, le championnat du monde est bel et bien lancé[12],[13],[14],[15],[16],[17]. Le but de l'URSS était de contester la suprématie du monde capitaliste dans le domaine de la course automobile. Parmi les circuits « classiques » de la Formule 1, le circuit de Silverstone en Angleterre, construit sur une ancienne base aérienne de la Royal Air Force, fut le cadre du premier Grand Prix de l'histoire de la Formule 1, le 13 mai 1950[187]. Dans leurs rangs, on retrouve par exemple, l'Australien Mark Webber, le Brésilien Bruno Senna, l'Italien Giancarlo Fisichella (plus tard en United SportsCar Championship, le Japonais Kazuki Nakajima, l'Autrichien Alexander Wurz mais aussi l'Indien Karun Chandhok ou le Suisse Sébastien Buemi[136],[137],[138],[139],[140],[141],[142]. Ils seront également issus des compétitions de karting ou de la formule junior. Il est sacré champion du monde de F1 en 2007. 13 déc. Chaque volant est produit artisanalement selon un cahier des charges propre à chaque équipe, son coût est très élevé. Affable et courtois, Williams n'en est pas moins réputé pour la dureté de son caractère, notamment vis-à-vis de ses pilotes. Le duo Clark/Chapman réalise le doublé pilote/constructeur aux championnats 1963 puis 1965, Ferrari ne parvenant qu'à redresser brièvement la tête en 1964 grâce à l'ancien champion motocycliste John Surtees qui réalise l'exploit d'être titré sur quatre roues après l'avoir été sur deux[39]. Le manque de spectacle et notamment de dépassements en piste étant montré du doigt tant par la presse que par les amateurs, la FIA cherche désormais également des solutions pour améliorer l'attrait des courses. Pour la première édition d'une course sur un circuit déjà existant ou sur un nouveau circuit, le centre doit être homologué et les emplacements des postes de secours sur le terrain doivent être déterminés de façon précise, en accord avec l'organisateur et le médecin inspecteur permanent. Le héros créé par Jean Graton fait son apparition en 1957 dans Tintin, dans une histoire courte en quatre planches, quatre autres histoires au même format suivront avant la publication du premier album en 1959. Le réalisateur américain John Frankenheimer sera le second à s'attaquer au sujet, en 1966, avec le film Grand Prix. Traditionnellement, l'évolution de la réglementation technique obéit à un objectif : la recherche d'une plus grande sécurité des pilotes, ce qui passe par la limitation des performances des voitures ainsi que par le renforcement des normes de sécurité des monoplaces. Elle est vendue à Amorebieta-Etxano (48340), Espagne et nous nous occupons de son inspection, la livraison et de son immatriculation si nécessaire. Indique l'obligation pour un pilote de laisser passer un concurrent quand il lui prend un tour. Des écuries indépendantes prennent le relais comme Sauber, Virgin Racing (devenue Marussia F1 Team), HRT Formula One Team et Caterham F1 Team. Cette image a été renforcée par les propos tenus par Jean Alesi au sujet de la possibilité pour des femmes de courir en course automobile[261]. Ce nouveau système pourra emmagasiner au maximum 400 kJ par tour de piste et les restituer à la demande du pilote pendant un maximum de six secondes et demie (en continu ou en plusieurs fois) par tour à pleine puissance soit environ 80 chevaux supplémentaires[163]. Le projet a séduit notamment l'Italien Jarno Trulli, l'Espagnol Jaime Alguersuari, le Brésilien Felipe Massa, l'Allemand Nick Heidfeld, le Suisse Sébastien Buemi mais aussi des pilotes du Championnat du monde d'endurance FIA, anciens pilotes de Formule 1[143],[144],[145]. Certaines reconversions sont plus atypiques : le Canadien Jacques Villeneuve participe, en 2014, au Championnat du monde de rallycross (WRX)[148]. Des pilotes, comme Sebastian Vettel, ou Daniel Ricciardo, sont issus de cette formule. Selon une étude interne, la banque ING, après sa première année comme sponsor de l'équipe Renault F1 Team, a vu sa clientèle augmenter de 30 % dans certains pays. Comme prévu, l'audience des F1 Esports Series augmente chaque année, liée à la place grandissante de l'esport dans le monde, et la très grande majorité du public a moins de 34 ans[304],[305]. Un grand prix comporte le nombre de tours nécessaire à dépasser 305 kilomètre, sauf Monaco (78 tours). Créé l'année précédente à l'initiative de la Commission Sportive Internationale[3],[4]. Des versions 3DS et PS Vita sont prévues. Lorsqu'un Grand Prix est arrêté avant que les trois-quarts de sa distance prévue ait été courue, il ne donne lieu qu'à l'attribution de la moitié des points. La FOPA reçoit 23 % des produits des droits TV, tandis que 47 % vont aux équipes, et 30 % à la FIA. Ce n'est pas toujours celui qui s'arrête le moins souvent qui gagne, comme l'illustre le résultat du Grand Prix de Hongrie 1998[200],[201]. Les systèmes d'antipatinage agissaient simultanément sur le freinage et l'accélération pour éviter un patinage excessif des roues. F1 2014 et F1 2015 suivront les années suivantes ainsi que F1 2016, F1 2017,F1 2018 et F1 2019 le plus récent de la série. La Formule 1 n'a pas toujours traité en priorité la sécurité des pilotes et du public. La présence au sommet d'Alonso a accru l'intérêt en Espagne[312],[313] alors que l'absence de pilote suisse a fait réfléchir la SSR[314]. En 1996, le départ pour Ferrari de Schumacher affaiblit Benetton et laisse le champ libre à Williams, qui réalise le doublé pilote-constructeur en 1996 avec Damon Hill puis en 1997 avec Jacques Villeneuve[89],[90].