Cette taxe annuelle est collectée dans tout le royaume, et basée sur une évaluation de la valeur des terres. Mais la situation évolue en défaveur du partie comtal. Mathilde est nommée régente de Normandie. En ces années 1042, le jeune duc Guillaume atteint ses quinze ans. Un puissant royaume est né, avec à sa tête un normand et son conjoint, la reine Mathilde. David Bates parle même d’une « super-aristocratie trans-Manche » (« cross-Channel super-aristocracy » [Bates, p.226]). Il ordonne ainsi à un seigneur réticent de lui remettre le château de Tillières, placé stratégiquement aux portes des territoires du roi des Francs Henri Ier. La rébellion se meut alors en conspiration, visant à atteindre directement le jeune garçon et, pour la première fois, des griefs de bâtardise sont mentionnés. La conspiration est savamment ourdie et elle vise à remplacer le duc par Guy de Bourgogne ou de Brionne, petit-fils de par sa mère Adélaïde du duc Richard II. En effet, selon le Domesday Book, 80% des gens ont été tués ou dépossédés de leurs terres à ce moment (L’Histoire n°424, p.46). Seul le duc peut lever son armée durant ces périodes. Nombre de clercs anglais sont déposés par des conciles successifs ( un nouveau concile à Winchester en 1072, à Londres en 1075, à Gloucester en 1080 et 1085). Ce dernier vient alors de s’emparer de Tours ! La tapisserie de Bayeux, peut-être commandée par Odon de Bayeux, est en réalité une broderie. En l’an 911, le roi des Francs Charles le Simple concède à Rollon un territoire de part et d'autre de la Seine. Alors qu’il lance une expédition dans le Vexin français à partir de juillet 1087, il tombe malade à Mantes, peut-être à cause d’une blessure. William I (c. 1028 – 9 September 1087), usually known as William the Conqueror and sometimes William the Bastard, was the first Norman King of England, reigning from 1066 until his death in 1087.He was a descendant of Rollo and was Duke of Normandy from 1035 onward. Et leur sort reflètent le trouble dans lequel le jeune duc se trouve. Harold veut prendre Guillaume par surprise et atteint rapidement Londres le 6 octobre puis Hastings le 13. A Saint-Clément, après avoir franchi « dans une grande peur et une grande colère de nuit les gués de la Vire (Roman de Rou) », il entre dans l'église, se recueille et prie Dieu de lui permettre d'aller sain et sauf. On ne sait pas non plus si Guillaume reçoit une éducation lettrée.  Une querelle de succession oppose alors ses deux fils, Baudouin VI de Flandre et son frère cadet, Robert le Frison. Le normand n'a pas l'intention de se laisser faire. Rollon, chef viking, reçoit de Charles le Simple (898 – 922), roi des Francs, ce territoire en échange de la fin des pillages. Retour sur un personnage dont la légende a éclipsé la véritable biographie. Après cette victoire, Guillaume proclame une paix de Dieu, par laquelle il prohibe la guerre certains jours de la semaine. Ces adversaires de Guillaume sont nommés les Richardides. Ce que nous savons de ces événements provient essentiellement du Roman de Rou, écrit vers 1170, par Wace. Arlette de Falaise se marie plus tard avec Herluin de Conteville, duquel elle aura deux enfants qui serviront les entreprises de Guillaume le Conquérant : Odon de Bayeux et Robert de Mortain. Il attend le moment opportun pour attaquer. À l’automne 1068, Guillaume le Conquérant est retourné en Normandie. Cet accord est connu sous le nom de traité de Saint-Clair-Sur-Epte (911). Guillaume se rend alors fréquemment sur le continent afin de leur livrer bataille. Puis le comte de Blois a cédé Dreux et son territoire au roi et ainsi, le château de Tillières est devenu voisin du territoire capétien. Une conférence sur Guillaume Le Conquérant (1027-1087) sera donnée par Didier Deperrois, aujourd’hui jeudi à 20 h 30, au cinéma Le Viking, au Neubourg.. Guillaume, né aux environs de 1060, succède à son père en Angleterre en 1087 comme Guillaume II d’Angleterre dit Guillaume le Roux. Robert de Mortain reçoit 793 manoirs, mais dispersés dans 20 comtés (L’Histoire, p.50) Guillaume Fitz Osbern devient comte de Hereford. Le royaume d’Angleterre avant la conquête. Le comté d’Anjou est, quant à lui, englué dans une guerre de succession entre Geoffroy le Barbu et Foulques Réchin. Né vers 1027 à Falaise en Normandie et mort à Rouen le 9 septembre 1087, il est aussi appelé Guillaume le Bâtard ou encore Guillaume II de Normandie quand il devient Duc de Normandie en 1035 ou bien Guillaume 1er d’Angleterre lorsqu’il devient roi d’Angleterre en 1066. Son fils en fera le royaume normand de Sicile. Or, Édouard avait promis sa couronne à Guillaume quelques années auparavant. Guillaume revient en Angleterre au début 1069. Pendant ce temps, les élites anglaises qui n’ont pas été annihilée à Hastings élisent un nouveau roi, Guillaume réagit rapidement. Alors que Guillaume assiège Dol-de-Bretagne en 1076 pour réduire une rébellion, Philippe Ier lui inflige une grave défaite. Comment expliquer ce soutien ? Des Vikings s’installent alors entre Rouen et la Seine. Bref, en plus de perdre Guillaume Fitz Osbern, Guillaume le Conquérant voit le comté de Flandre, un territoire ami, lui devenir hostile. Rollon [1] (mort vers 932) est le chef viking à l'origine du duché de Normandie.En septembre 911, en contrepartie de l'arrêt de ses pillages, il reçoit du roi Charles le Simple un territoire autour de Rouen.Environ cent ans plus tard, cette concession deviendra le duché de Normandie. Mais il est assassiné par certains de ses partisans. En 1070, la conquête normande est achevée. Le duc Robert décida d'expier ses péchés, qui étaient nombreux, grâce à un pèlerinage fait en 1034. Guy de Ponthieu, successeur d’Enguerrand, est capturé, puis relâché à la condition de signer un traité d’amitié avec Guillaume. Odon de Bayeux, fait comte de Kent, y possède des châteaux à Douvres et Rochester mais aussi dans l’Oxfordshire à Deddington et dans le Norfolk à Snettisham, en plus de ses possessions à Caen, Rouen et Londres. Ses yeux aurait été crevé, ses oreilles coupées et il aurait été castré. En 1060, ses deux grands ennemis, Henri Ier et Geoffroy Martel meurent presque concomitamment. Après une période de forte instabilité, il parvient à reprendre la domination … Elle a régné en Normandie et en Angleterre pendant les absences de Guillaume le Conquérant. Devenu le Conquérant après son couronnement en Angleterre le 25 décembre 1066, il fut l’un des plus puissants monarques de l’Europe occidentale au Moyen-Âge. Guillaume réagit rapidement et obtient la reddition d’Arques. Fayard, 1984. En 1085 – 1086 : il doit alors se préparer à affronter une nouvelle invasion du Danemark et le Domesday Book (Livre du jugement dernier) doit lui être présenté. La bataille du Val ès dunes est un tournant qui couronne les efforts de reprise en main du duché. Comme duc, il a le pouvoir d’interdire la construction de fortifications et d’utiliser certaines fortifications déjà bâties à son profit. Il est mort le 9 septembre 1086 à Rouen (France). Au nord, il commenceÂ, Campagnes de répression au nord et invasion danoise. Cette défense victorieuse renforce la sécurité du duché à l’est. Une célèbre broderie longue de soixante-dix mètres, la "Tapisserie de Bayeux" racontera cette fabuleuse épopée. Guillaume le Conquérant est le plus célèbre des ducs de Normandie. Le pouvoir ducal semble alors avoir perdu tout contrôle effectif du duché. Des Vikings s’installent alors entre Rouen et la Seine. Ce mariage est une belle opération pour Guillaume : il marque le retour de la Normandie au rang des principales seigneuries de France ! La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires. Le dernier viking, Guillaume le Conquérant, Vincent Carpentier, Orep. Les châteaux de Norwich et de Falaise, semblables l’un à l’autre, sont typiques du style architectural anglo-normand, perfectionné grâce aux nombreuses constructions exigées par l’occupation. Il fait en effet bâtir des châteaux ou des tours en bois, au sommet d’une motte de terre entourée de palissades, occupés par une garnison pour contrôler une zone particulière. Il fait construire un château à Warwick, pour empêcher une jonction des rebelles. La ville principale de chaque comté occupe aussi une entrée spécifique. Selon Guillaume de Poitiers, une ambassade est envoyée à Rome pour demander au pape Alexandre II de bénir l’invasion. Une nouvelle menace se profile alors. Le duc Guillaume vient l'assiéger, sans chercher à prendre la forteresse qui est inexpugnable. Cette bougeotte apparente n’est cependant que la déclinaison normande d’un vaste mouvement de population dans la France du XIe siècle. Sa naissance illégitime lui vaudra le surnom de Guillaume Le … Il est alors nécessaire de. On prétend alors que Guillaume aurait prêté main forte à Henri IV, ou qu’il aurait été prêt à prendre Aix-la-Chapelle, la capitale de Charlemagne. Lorsque ses ennemis tentent de traverser l’estuaire de la Dives près de Varaville, Guillaume envoie ses forces attaquer leur arrière-garde. Sans doute n'a-t-il aucun intérêt à un affaiblissement de la Normandie qui pourrait jouer en faveur des comtes de Blois et de Chartres dont les domaines prennent en tenaille les terres capétiennes. Le jeune aristoccrate normand issue d'une liaison illégitime devra déjouer bien des pièges avant d'accéder à la postérité. Après de nombreux conflits était son pouvoir sur l'ancien Viking Uni Normandie assuré en 1060. Après analyse, on estime que Guillaume mesurait 1,75m, mais cette estimation est bien sûr fragile. L'autorité du duc n'est plus contestée. La jeunesse de Guillaume le Conquérant, 3. On ne sait pas de combien d’hommes Guillaume disposait. L'excommunication et l'exil sont les châtiments encourus en cas de non-respect de cette trêve. Le roi, donc, lève des troupes, se présente devant le château et réclama au châtelain Gilbert Crespin de lui remettre la forteresse. Les fiançailles de Guillaume et de Mathilde sont l’objet de négociations au cours du Concile de Reims de 1049, tenu par le pape Léon IX. Son père Robert le Magnifique, duc de Normandie, a eu un moment d'égarement avec la fille d'un tanneur de Falaise, en dehors de son mariage, et un fils est né . Trois années passent ; Guy se rend alors que le duc lui offre son pardon en échange de la destruction du château. L’héritage scandinave semble alors s’être effacé. Robert le Frison devient Robert Ier de Flandre (1071 – 1093). Il garde le contrôle de l’Église de Normandie en nommant ses hommes aux évêchés. Mathilde de Flandre, la femme de Guillaume, est issue d’une lignée plus prestigieuse que celle de son mari. En 1052, Henri Ier et Geoffroy Martel sont alliés. C’est la dernière fois qu’il subit une invasion de ses voisins. Une armée se dirige vers Rouen. C'est ainsi qu'un descendant des Vikings devient roi d'Angleterre. Le duché de Normandie naît au Xe siècle. C’est un théologien réputé qui a notamment participé à la réfutation des idées de Bérenger de Tours au cours du concile de Tours de 1050. Ce dernier bénéficie en outre du soutien angevin de Geoffroy le Barbu. Mais la situation évolue en défaveur du partie comtal. Robert, l’autre demi-frère de Guillaume, obtient avant 1066 le comté de Mortain (département de la Manche). Mais les forces du roi d’Angleterre sont affaiblies pour affronter le nouvel ennemi normand. Geoffroy Martel termine son entreprise de domination du Maine en 1051 par la conquête du Mans. Après le débarquement, les Normands se sont déplacés jusqu’à Hastings, tout en restant près des côtes pour engager une retraite si nécessaire et resserrer les lignes de communication. Les difficultés de Guillaume le Conquérant sur le continent. Raoul IV du Vexin a abandonné son alliance avec le roi des Francs pour entretenir des relations amicales avec le duché de Normandie. Il est l’arrière-arrière-petit-fils du chef viking Rollon. Ce château a été édifié par le roi Richard II sur la frontière de son état pour se protéger du comte de Blois. Toute violence est interdite du mercredi soir au lundi matin ainsi que durant les grandes fêtes religieuses. Guillaume réagit rapidement. Ceux-ci, comtes, vicomtes et plus petits seigneurs, tenus d'une main de fer notamment par les duc Richard Ier et Richard II, profitent aussitôt de la vacance de l'autorité seigneuriale pour laisser libre cours à leur désir de puissance et rejeter les liens de féodalité qu'ils ont du mal à accepter. Guillaume réduit cette résistance avec succès, et il y fait construire le château de Rougemont (Rougemont Castle, ou Exeter Castle), dont on peut encore voir les portes aujourd’hui. Elle devient ensuite abbesse en 1113 et meurt en 1127. Le mariage n’est en effet définitivement imposé comme sacrement qu’au conseil de Latran au début du XIIIe siècle. Renouf de Briquessart s'enfuit ; les rebelles tournent bride et nombre se noient en traversant l'Orne au gué d'Athis tant la bousculade est grande. Guillaume est un enfant illégitime, condition de laquelle il tire son surnom de Guillaume le Bâtard. Son père, Robert Ier de Normandie (1027 – 1035), dit Robert le Magnifique ou Robert le Libéral, est le deuxième fils de Richard II, mais sa mère, Arlette de Falaise, dont l’existence est mal connue, n’est que la concubine du duc. Les anglos-saxons ne détiennent plus que 5% des terres en 1086 – 1087 (L’Histoire, p.49). Guillaume le Conquérant : pouvoir et l’Église normande, Guillaume le Conquérant, l’Église et Lanfranc. Après la campagne écossaise, Guillaume rentre en France pour restaurer l’autorité normande dans le Maine. Il est désormais secondé par son demi-frère Odon à qui il a donné le siège épiscopal de Bayeux... La puissance de Guillaume égale désormais celle du roi de France, et la rivalité s'installe rapidement entre les deux hommes. L’abbaye d’Ely est punie pour son soutien au rebelle Hereward. Cette campagne se termine le 30 mars 1073. Par ailleurs, il démembre les grands comtés qui bénéficiaient d'une quasi-indépendance sous ses prédécesseurs, et distribue les terres confisquées à ses fidèles serviteurs normands. Guillaume le Conquérant se considère, lui, comme l’héritier naturel des terres d’Édouard le Confesseur. Guillaume devient donc un frère spirituel de Cluny, un bienfaiteur pour lequel les moines prient régulièrement. Ceci est absolument inadmissible, surtout que le titre est Guillaume le Conquérant en très gros caractères et dessous en beaucoup plus petit : le dernier viking. Après la mort de Gilbert de Brionne, il a reçu de Guillaume, les importants châteaux de Brionne et Vernon. En effet, Edgar Atheling et des nobles de Northumbrie se joignent à des rebelles du Yorkshire. Robert de Comines et ses hommes sont tués à Durham par des rebelles. Selon Guillaume de Poitiers, une ambassade est envoyée à Rome pour demander au pape Alexandre II de bénir l’invasion. Au temps des ducs Richard, ces violations de domicile à main armée (qui dans la loi scandinave s'appellent « Hamfara ») étaient aussitôt punies par le duc qui possédait l'exclusivité de la justice pour les atteintes graves à l'ordre public. Pour faire face à l’instabilité permanente du Nord de l’Angleterre, Guillaume le Conquérant lance une très sévère répression et ravage la campagne. Or Guillaume n’est pas au bout de ses peines. C’est le moine Orderic Vital qui explique l’ensemble des troubles qui ont eu lieu sous le règne de Guillaume par sa bâtardise. Sur le chemin du retour, à Bayeux, Harold Godwinson, le futur roi battu à Hastings par Guillaume, qui participe alors à l’expédition, aurait alors fait le serment de reconnaître Guillaume comme roi d’Angleterre. Le nouveau roi d’Angleterre doit organiser sa nouvelle conquête pour. Guillaume est aussi chanceux. Entre 1100 et 1150, 9 des 11 églises de plus de 100 mètres de long se trouvent en Angleterre. Ainsi, en 1048, Yves de Bellême, seigneur de Bellême et évêque de Sées, combat des ennemis de sa famille qui se retranche dans sa propre cathédrale. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Guillaume parvient à la contenir. Guillaume offre une certaine autonomie à sa nouvelle conquête. Une histoire qui débute trois siècles plus tôt, sur les côtes de la mer du Nord, jusqu'à ce qu'en 911, le roi de France confi e à Rollon, un chef viking, le comté de Rouen. - De Paul Zumthor, Guillaume le Conquérant, Editions Point Histoire, 2000. function disableSelection(target){ On prétend alors que Guillaume aurait prêté main forte à Henri IV, ou qu’il aurait été prêt à prendre, 9. En 1049, Guillaume reçoit l'hommage de l'ensemble de ses seigneurs. Le jeune aristo… Des Picard, des Bretons, des Flamands, en plus des Normands, composent l’armée. Une court of the Shire permet aux notables locaux de réunir, deux fois par an. Les shires sont eux-mêmes divisés en Hundreds, où se situent des cours. Les vassaux de Guillaume jurent sur les reliques de saint Ouen apportées pour l'occasion depuis Rouen de respecter la Paix de Dieu. À Londres, il lance la construction de, Guillaume est le seul souverain d’Europe de l’Ouest à bénéficier, Les Normands ne modifient pas en profondeur l’administration. Une scène de la tapisserie dépeint d’ailleurs Odon, Guillaume et Robert de Mortain en conseil avant la bataille d’Hastings. Heureusement pour le capétien, l'attention de Guillaume est détournée en 1066 outre manche. La bataille du Val ès dunes est un tournant qui couronne les efforts de reprise en main du duché. Certaines se révèlent particulièrement menaçant, à l’image de Geoffroy Martel. Si Guillaume épapille les possession de ses barons sur le territoire anglais, il ne fait pas de même dans les territoires frontaliers. Guillaume le Conquérant. Rollon, chef viking, reçoit de Charles le Simple (898 – 922), roi des Francs, ce territoire en échange de la fin des pillages. Nullement impressionné, Yves de Bellême met le feu à sa propre église afin de les déloger ! Important la législation normande qu'il fusionne avec les anciennes pratiques locales, il impose un recensement des biens et des personnes, le "domesday book", qui fixe les droits et les devoirs de chacun. Deux figures s’opposent vigoureusement au jeune duc : L’historien Orderic Vital rapporte d’ailleurs une histoire qui symbolise bien toute la violence qui a pu se déchaîner pendant cet interstice : à un banquet de mariage, Guillaume et son entourage tentent à plusieurs reprises de, Situé au sud-est de Caen, Guillaume affronte à Val ès dunes, Guillaume parvient à triompher de ses rivaux. Guillaume introduit le système féodal en vigueur sur le continent. Mais le mariage a quand même lieu à Eu, aux environs de 1050 – 1053. Rien n’est sûr. Seuls l’archevêque Ealdred de York, mort en 1069, l’évêque Wulfstan de Worcester, mort en 1095, et l’abbé Aethelwig d’Evesham, mort en 1077, survivent aux évictions et obtiennent la confiance du pouvoir normand. Dans la foulée, le roi des Francs s’empare du Vexin français. Les Normands sont alors pour la plupart des chevaliers montés, des troupes de chocs efficaces sur les champs de bataille. Né à Falaise en 1027, il est le fils naturel de Robert Le Magnifique, duc de Normandie. En outre, Guillaume est le seul souverain d’Occident, avec l’empereur et le pape, à avoir un sceau biface : sur un côté, il est duc des Normands et sur l’autre, roi d’Angleterre. Guillaume le Conquérant est couronné roi d’Angleterre le 25 décembre 1066 à l’abbaye de Westminster par Ealdred, archevêque de York. Alain III de Bretagne, son tuteur, meurt en 1040, peut-être empoisonné, alors qu’il semblait revendiquer pour lui-même le duché de Normandie. Il n’en reste toutefois aujourd’hui que l’os d’une cuisse, qui a été examiné en 1961. Elle est régente à plusieurs reprises en Normandie. Il atteint rapidement le nord et défait les rebelles à York. Guillaume, l'arrière-arrière petit fils de Rollon le Marcheur, le viking que nous avons rencontré la semaine dernière, va en effet faire de la Normandie un véritable royaume, non sans mal! Harold veut prendre Guillaume par surprise et atteint rapidement Londres le 6 octobre puis Hastings le 13. Henri Beauclerc est le grand-père d’Henri Plantagenêt. Il est inhumé à l’abbaye Saint-Étienne à Caen. Ce même matin, les troupes du duc Guillaume rejoignent celles du roi. Retrouvant les airs guerriers et l'esprit de conquête de ses ancêtres vikings, il embarque fin septembre 1066 avec son armée sur des... drakkars et traverse la manche pour récupérer manu militari son dû. Ainsi, son demi-frère Odon, devient évêque de Bayeux (avant de devenir l’un des hommes les plus riches d’Angleterre). Une famille si puissante est donc prête à se lier au sort de Guillaume, dont la situation paraît s’être améliorée aux yeux de ses voisins. Le pied à peine posé en Angleterre, Guillaume le conquérant (1027-1087) bâtit un château en bois. else //All other route (ie: Opera) En 1037, la mort du plus puissant personnage du duché et protecteur de Guillaume, l’archevêque Robert le Danois, ouvre. Hamon Dentu est tué ; le duc Guillaume réalise des prouesses de bravoure. Snettisham, en plus de ses possessions à Caen, Rouen et Londres. « Je les signalerais par leurs noms dans cet écrit, si je ne voulais prendre soin d'échapper à leur haine inexorable. Son arrière-arrière-arrière-petit-fils, Guillaume le Conquérant, d’abord duc, étendra … Ce n’est pas une conquête de tout repos. Découvrez la fabuleuse épopée de Guillaume le conquérant ou William the Conqueror en anglais. La Normandie est une terre où l’Église, comme ailleurs en Europe, est en expansion. Son père, Baudouin V, le comte de Flandre, est lui apparenté à la famille du roi des Francs ainsi qu’à celle de l’empereur germanique. La Normandie du XIe siècle est comme un tremplin. Ralph, duc de Norfolk et de Suffolk, se rebelle avec l’appui de Roger, comte de Hereford. À partir de la victoire du Val ès Dunes en 1047, et ce jusqu’à la conquête de l’Angleterre en 1066, Guillaume va multiplier les efforts pour affirmer son pouvoir en tant que duc de Normandie, et assurer la sécurité de son duché face aux seigneurs voisins. Guillaume voit le jour en 1027 à Falaise. Une chambre (, 12. Un vaste transfert de propriété a donc lieu après l’invasion. En 1034, le duc Robert part en pèlerinage à Jérusalem. Richard, né aux environs  de 1055, meurt en Angleterre dans un accident de chasse entre 1069 et 1074. Pour chaque comté, une entrée décrit les possessions d’un propriétaire, ses manoirs, leur valeur, l’évaluation du montant de ses taxes, le nombre de paysans et de charrues, et d’autres informations comme la présence de moulins, d’élevages, l’identité du propriétaire avant la conquête. Pendant ses longues absences d’Angleterre, desÂ, Une minorité de Normands, avec Guillaume à sa tête, doit désormais assurer son pouvoir en Angleterre. L’est de la Bretagne est alors en rébellion. Guillaume triomphant, et en route pour Londres y gagne le surnom de "Conquérant". Ce pouvoir avait déjà été dégagé par le roi des Francs dès le IXe siècle. Selon le Domesday Book, en guise d’indicateur, ses terres sont quatre fois plus riches que celles de Roger de Mongommery. Robert Fitz Richard connaît le même sort. En 1037, la mort du plus puissant personnage du duché et protecteur de Guillaume, l’archevêque Robert le Danois, ouvre une période d’instabilité. Mais il aurait organisé un conseil à Lillebonne avec ses barons, et s’est déplacé à Rouen, Fécamp, Bayeux et Caen les mois précédant l’invasion, sûrement pour rallier des troupes. L’Exon Domesday contient les résultats pour le Somerset, la Cornouilles et le Devon et l’Inquisition Eliensis les résultats pour les domaines de l’abbaye d’Ely. Il fait construire un château à Warwick, pour empêcher une jonction des rebelles. Brillant stratège aguerri par ses victoires sur les troupes du roi de France Henri Ier en 1054 et 1058, Guillaume sort victorieux de la bataille d'Hastings et s'empare du royaume d'Angleterre. Philippe Ier succède à Henri Ier en 1060 comme roi des Francs, et règne seul à partir de 1066. target.style.MozUserSelect="none" Surtout, ce qui s’est déroulé pour les propriétaires terriens est reproduit dans la hiérarchie ecclésiastique. Une histoire qui débute trois siècles plus tôt, sur les côtes de la mer du Nord, jusqu'à ce qu'en 911, le roi de France confie à Rollon, un chef viking, le comté de Rouen. Sur ces territoires. Elle débarque à Pevensey et Romney. Superbe description de cette épopée.Se lit avec grand plaisir.merci, Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.